Douleurs de poitrine règles ou grossesse : Ce qu'il faut savoir

Douleurs de poitrine règles ou grossesse : Ce qu'il faut savoir

Maman & Bébé Nature nov. 11, 2022 Féminité 0Commentaires

Les douleurs de poitrine quel sujet ! Cette partie de notre corps qui a toutes nos attentions est aussi celle qui peut nous faire le plus mal à certaines périodes de notre vie de femme. On s’en accommode tant bien que mal. Mais il faut avouer qu’on s’en passerait bien.  Souvent incommodantes, elles sont un réel frein à notre bien-être.

Et, de surcroit elles peuvent être la cause de difficulté dans nos relations sociales voire amoureuses. La question qui se pose c’est d’où viennent ces souffrances ? Est-ce un signe de début de grossesse ou au contraire celui de nos règles qui sont sur le point d’arriver ? On vous explique.

Douleurs de poitrine règles ou grossesse : comprendre pourquoi on a mal

Sachez que quand une partie de votre corps vous fait mal c’est qu’il y a un élément pathogène qui est venu s’incruster où il n’était pas le bienvenu (et c’est peu dire !). Soit votre organisme opère de grands changements hormonaux ou endocriniens qui vont impacter sur les organes.

Dans le cas de vos seins sensibles, il s’agit d’un taux d’hormones qui augmente considérablement. Nous parlons bien sûr des œstrogènes et de la progestérone.

Ce qui va provoquer cette douleur c’est un déséquilibre entre ces deux hormones. Et, il y vrai que ce soit lors d’un syndrome prémenstruel ou en début de grossesse, la douleur peut sembler la même. Toutefois il y a quelques différences.

Une poitrine douloureuse, un signe du syndrome prémenstruel

Selon les études, le syndrome prémenstruel (SPM) toucherait plus de 7 femmes sur 10. Pour les formes incapacitantes, seulement 25% de la gent féminine serait touché. Ces symptômes apparaissent quelques jours avant l’arrivée des règles.

Ils sont le résultat de la préparation du corps à cet événement mensuel. Le dérèglement hormonal va en premier lieu provoquer une hypersensibilité de vos seins mais aussi une mauvaise humeur pour certaines, du stress, de la fatigue, des crampes au niveau de l’utérus, une rétention d’eau importante qui va causer une prise de poids et un appétit insatiable.

Ces désagréments varient d’une femme à l’autre. Dans la grande majorité de cas, les douleurs mammaires vont s’estomper à l’arrivée des règles. Mais dans le cas d’un début de grossesse, elles se calment habituellement à la fin du premier trimestre.

Douleurs de poitrine règles ou grossesse : comment différencier ?

Si vous débutez une grossesse, il se peut que vous ayez des symptômes similaires à ceux d’un SPM. Car dans les deux cas les hormones vont vous jouer des tours (pas toujours drôles, on vous l’accorde). Cette hypersensibilité va arriver vers la 3ème semaine de grossesse.

Et, va perdurer des semaines, à la différence du syndrome prémenstruel qui va disparaitre au bout de quelques jours. En effet, ce déséquilibre hormonal va rentrer dans l’ordre dès lors que les règles arrivent.

Cela va signifie à votre utérus qu’il n’y a pas d’embryon implanté. De ce fait, les hormones vont peu à peu revenir à la normal.

Dans le cas d’une grossesse, le taux d’hormones va continuer à augmenter d’où le temps plus long de douleur mammaire. Autre point qui peut vous aider à attribuer la douleur à une grossesse : c’est la coloration plus foncée que prendront vos aréoles.

Ceci est dû au fait que vos seins se préparent à la lactation qui aura lieu dans plusieurs mois. Le cercle autour de vos seins va donc s’assombrir mais aussi s’élargir.

Connaître votre corps : une condition pour mettre un nom sur l’origine d’une douleur aux seins

Vous aurez compris aisément que pour comprendre la cause d’une douleur mammaire, il faut que vous vous connaissiez bien. Une femme qui n’a pas l’habitude de regarder son corps et particulièrement sa poitrine, ne verra pas ses petits changements.

Comment soulager vos seins en cas de syndrome prémenstruel ?

Ce trop-plein d’hormones peut être gérer avec une bonne hygiène alimentaire, une écoute de vos besoins et le recours aux soins naturels. Votre organisme, à cause de cette tempête hormonale, va avoir tendance à faire de la rétention d’eau. Évitez le sel et le gras et privilégiez les fruits et légumes verts.

C’est vrai que ce n’est pas le meilleur moment pour se restreindre car certaines d’entre nous ont des fringales sans nom. Mais, l’effort en vaut la peine car vous constaterez une amélioration au niveau de votre poitrine mais aussi pour les crampes et autres désagréments du SPM.

En complément de cette alimentation équilibrée, boire régulièrement de l’eau va aider à l’élimination des toxines. Au contraire, tous les existants comme le thé ou le café vont intensifier les inflammations.

Soulager directement votre poitrine

N’hésitez pas à avoir des dessous plus grands et en coton pour cette période du mois. Ainsi, vos seins seront maintenus mais pas comprimés. Certaines femmes préfèreront adopter des brassières et d’autres seront soulager en ne portant aucun soutien-gorge.

Dernière chose pour vous éviter de souffrir : les soins naturels comme la prise de sauge en tisane ou les massages de votre poitrine avec son huile essentielle ou celle de coco ou d’amande douce.

Soyez à l’écoute de votre corps et procéder avec douceur. Effectuer de petites pressions va stimuler la circulation sanguine et donc diminuer la tension mammaire.

Douleurs de poitrine règles ou grossesse : apaiser vos seins quand vous êtes enceinte

Lors de la grossesse, la sensibilité de cette partie de votre corps est variable d’une femme à l’autre. Quand certaines auront une hypersensibilité, d’autres ressentiront une douleur handicapante où même le contact du tissu sera insupportable. Pour cette raison, optez pour un soutien-gorge de grossesse.

Choisissez-le sans armatures qui seront agressives. Un maintien confortable atténuera les tensions. De plus, ce modèle de soutien-gorge est pratique pour dormir apaisée.

Adoptez une routine quotidienne de massage pour favoriser une meilleure circulation sanguine, lutter contre la rétention d’eau et l’apparition de vergetures due à cette prise de poids rapide. Le soin vergetures de Neo Bulle sera tout trouvé pour une action en profondeur.

Enfin, buvez beaucoup d’eau et des tisanes calmantes de fleurs de calendula ou de camomille. Si vous n’êtes pas fans des infusions, trempez des compresses et appliquez-les sur cette zone douloureuse pour vous soulager.

Répondre

*
**(ne sera pas publié)
*URL contenant http://
*
Produit ajouté à la liste d'achat

En poursuivant votre navigation sur ce site,
vous acceptez l'utilisation de Cookies pour
vous proposer des publicités ciblées adaptées
à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques
de visites. En savoir plus