.

Sur le chemin de la propreté

Sur le chemin de la propreté

Maman & bébé nature Maman & bébé nature sept. 21, 2018 Tous les articles 0Commentaires

La pression sociale pèse sur votre enfant ? Il a plus de deux ans et n’est pas encore « propre » ? Pas de panique ! La continence ne s’acquiert pas du jour au lendemain, c’est un objectif qui pourra être atteint pas à pas avec beaucoup de patience et de douceur. Accompagnez votre tout-petit tout au long de ce chemin en le conseillant et en lui apprenant les bonnes pratiques.

Reconnaître le bon moment

Il n’y a pas d’âge idéal pour sortir des couches ! Tous les enfants sont différents et avancent à des rythmes différents. D’après certaines études, l’âge de propreté se situerait entre 18 mois et 3ans. Cependant, il est important de tenir compte du caractère physique mais également psychologique de cette démarche.

Un enfant sera physiquement prêt à partir du moment où il sera capable de reconnaître la sensation d’organes « pleins ». Cette sensation pourra être ressentie dès lors que les muscles du sphincter auront atteint un certain niveau de tonicité : les matières pourront donc être retenues.

D’un point de vue psychologique, votre bout de chou doit accepter le fait qu’il devient grand. Les couches et le monde des bébés, c’est terminé ! Tout est une question de déclic, le moment opportun viendra lorsque votre petit en aura décidé ainsi. Une fois le processus lancé, il prendra en moyenne de 3 à 6 mois pour atteindre l’objectif.

Ecoutez, rassurez !

Ne pas presser l’enfant, voilà la clé. Il est inutile de forcer l’enfant à faire des choses qu’il n’a pas envie de faire ou pour lesquelles il n’est tout simplement pas prêt. Il est important de toujours lui laisser le choix et de lui faire confiance dans cette grande étape. Il est nécessaire d’être objectif et de ne pas comparer votre enfant à un autre, vous risqueriez de le frustrer.

Encouragez votre tout-petit mais surtout félicitez-le lorsqu’il fait des efforts remarquables et qu’il met du sien pour tirer un trait sur les couches. Autorisez bien-sûr les accidents et n’en faites pas un drame, votre petit bout se rattrapera la prochaine fois !

Le pot ne doit pas devenir son ennemi : ne le laissez pas dépasser 10 minutes sur le pot, il pourrait se lasser et ne pas avoir envie de recommencer. Si vous avez la possibilité, laissez votre enfant choisir son pot lorsque vous aurez décidé d’en acheter un. N’hésitez pas à mettre en place un atelier de personnalisation du pot pour impliquer davantage l’enfant dans cette démarche.

Ne faites pas une fixette sur la propreté de nuit, chaque chose en son temps, certains enfants y parviennent rapidement, d’autres beaucoup moins. Allez-y en douceur mais surtout allez à son rythme !

Guider l’enfant dans son apprentissage

Instaurer une routine peut être une très bonne méthode afin de définir un cadre et des repères à votre enfant. Vous le connaissez, vous savez à peu près à quels moments vous le changiez : quelques temps après le déjeuner, le soir avant de dormir, etc. Ce sont des moments au cours desquels vous pourrez l’inciter à se diriger vers son pot.

Vous pouvez également testez les sorties de courtes durées en lui enlevant bien-sûr sa couche. Vous le préviendrez avant de sortir et vous le mettrez en conditions pour qu’il puisse vous prévenir lorsqu’il aura envie de faire ses besoins.

Toujours dans cette démarche d’autonomie, habillez votre petit avec des vêtements simples à enlever. Il pourra se déshabiller seul avant d’aller sur le pot et votre intervention deviendra de moins en moins nécessaire. Ne négligez tout de même pas l’hygiène et l’essuyage, les tout petits ne sont pas à même de s’essuyer correctement sans votre aide.

Favorisez la communication, faites régulièrement des bilans avec votre enfant : réexpliquez-lui pourquoi il est important de délaisser la couche et de passer à cette étape, demandez-lui comment il se sent et quelles sont ses craintes.

Vous avez également la possibilité de passer par une étape intermédiaire : la culotte d’apprentissage ! Elle permet aux enfants de prendre conscience qu'ils doivent aller sur le pot. Conçue pour ne retenir qu'un petit pipi, elle permet aux enfants en bas âge de sentir l'humidité sans que leurs vêtements ne soient mouillés. Vous pouvez retrouver ces culottes sur notre boutique :

https://mamanetbebenature.fr/fr/15-culottes-d-apprentissage

 

 

 

 

Répondre

*
**Non publié
*URL contenant http://
*