Booster son allaitement, comment faire ?

Booster son allaitement, comment faire ?

Sous traitant Logistique nov. 19, 2021 Allaitement 0Commentaires

Donner la vie à un enfant, s’en occuper, en prendre soin… est l’une des expériences les plus importantes et intenses dans la vie d’un parent. L’allaitement amène aussi son lot de surprises et quelques difficultés que l’on n’a pas anticipées. 

Certaines femmes éprouvent une certaine frustration, s'énervent, sont tristes parce qu’elles n’arrivent pas à atteindre les objectifs qu’elles s’étaient donnés.

D’autres peuvent aussi ressentir une certaine culpabilité lorsqu’elles veulent arrêter d’allaiter. Chaque expérience est différente, il est donc normal de ressentir ce genre de sentiment, pourtant vous n’êtes responsable de rien.

L’allaitement dépend d’un certain nombre de facteurs qui, on peut l’avouer, sont très compliqués à gérer. 

Dans tous les facteurs qui peuvent influencer l’allaitement, aujourd’hui nous vous parlons de la baisse de lactation et surtout de comment y remédier !

En effet, il arrive qu’une baisse de lactation survienne et engendre des problèmes dans l’allaitement de bébé. Il est même possible qu’à la suite d’un mauvais conseil, vous arriviez petit à petit à un sevrage induit non-désiré. Le terme « boost » est anglophone, il traduit l’acte de vouloir augmenter sa production lactée.

Pourquoi des baisses de lactation ?

Souvent, le facteur qui influence le plus la lactation est la prise au sein, celle-ci peut s’avérer moins bonne que ce qu’elle pourrait être. Les mères allaitantes peuvent se retrouver avec des mamelons douloureux, mais elles dépasseront cette douleur pour laisser leur enfant recevoir un bon débit au sein.

Ce genre de situation est très fréquent. Passé le premier mois d’allaitement, il n’est pas normal que vous ressentiez encore ces douleurs. Elles témoignent d’une mauvaise prise au sein et bien souvent d’une tété pas assez efficace pouvant induire une baisse de lactation. Mais d’autres facteurs peuvent influencer cette mauvaise prise au sein. 

Afin d’éviter la confusion sein/tétine, nous vous conseillons de ne pas utiliser ce type de produit.

Ensuite, la prise de médicament peut engendrer une baisse de lactation. Par exemple, quand vous recommencez à prendre une pilule contraceptive, utiliser un DIU contenant de la progestérone ou encore un autre moyen de contraception comportant des hormones.

Chez beaucoup de mères allaitantes, ces méthodes contraceptives provoquent une forte diminution de la lactation alors qu’on leur dit souvent que ce n’est pas le cas.

Evidemment, chaque corps est différent et il est possible que vous n'observez aucun changement avec l’utilisation de ce type de médicament. 

Parfois, le ralentissement de lactation peut provenir de la dépression post-partum, d’un épuisement, d’un régime, d’un stress… Il est fréquent que cette diminution survienne tardivement. Forcément, lorsque le flux de lactation baisse, bébé glisse sur le mamelon et tire le sein ce qui engendre une prise de sein moins adaptée et ralentit encore plus la lactation. 

Comment booster son allaitement et empêcher la baisse de lactation ?

Chez Maman & Bébé Nature, nous vous avons trouvé des solutions pour éviter la diminution de la lactation. Il existe plusieurs produits qui peuvent booster votre allaitement et vous empêcher de rencontrer les problèmes énumérés plus haut. 

La tisane d’allaitement

Premièrement, on voulait vous parler des tisanes d’allaitement. Un point très important quand on allaite, c’est l’hydratation. Il est essentiel de boire plus que d’habitude. Évidemment, il faut boire de l’eau mais vous pouvez aussi choisir de diversifier vos boissons et de mettre en place une routine tisane.

Les tisanes d’allaitement sont préparées à partir de plantes « galactagogues », celle-ci favorisent la production de lait maternel lors de la lactation. Pour vous donner quelques exemples, les aliments galactogènes peuvent être des fruits et légumes comme le fenouil, l’ortie, l’anis vert ou encore les dattes mais peuvent aussi être des céréales comme l’orge cuit. Ainsi, elles permettent de donner un coup de boost à la lactation en cas d’épuisement ou de stress. 

Evidemment, ces tisanes ne peuvent pas avoir le pouvoir magique de relancer votre allaitement (même si parfois on aimerait bien revenir à cette époque…).

En plus d’aider à la lactation, certaines plantes contenues dans les tisanes (camomille et fenouil) peuvent aussi soulager les coliques et les maux de ventre de votre enfant. 

Vous retrouverez sur notre site deux types de tisanes d’allaitement dans la catégorie Maman : 

Le collier d’allaitement votre allié quotidien

Le collier d’allaitement est un super allié de l’allaitement. Il permet à votre enfant de ne pas s’ennuyer pendant les tétés et donc de ne pas lâcher le sein.

Certains bébés sont facilement distraits par ce qu’il se passe autour d’eux, parfois cela peut même prolonger les tétées. Le collier vous permettra de canaliser l’attention de votre enfant, de l’apaiser et de faire en sorte que les tétées soient plus calmes. 

En fait, cela rend l’allaitement plus attractif et moins stressant pour maman et bébé ! 

Par ailleurs, il permet d’éviter que bébé vous griffe ou vous tire les cheveux. Le collier d’allaitement vous aidera aussi à créer de jolis moments de complicité avec votre enfant.  

Vous pourrez retrouver nos colliers d’allaitement dans la catégorie Maman.

Adoptez le Sling pour faciliter votre allaitement

La technique du portage vous permet de sentir votre enfant contre vous et surtout de facilement reconnaître les signes de faim. Vous pouvez ainsi le nourrir à ce moment-là.

Il ne sera pas compliqué de remarquer qu’il a faim, car il tournera la tête de chaque côté, ouvrira la bouche et cherchera votre sein. Difficile de manquer ces signes !

Certaines études ont montré que lorsque les mères portaient leur bébé ou avaient un contact physique avant de le nourrir, elles arrivaient à les nourrir plus fréquemment et arrivaient à allaiter bébé plus rapidement.

Donc la proximité qu’apporte le portage sling permet de reconnaître plus facilement les signaux de faim de bébé. 

Des études montrent aussi que le peau à peau favorise le bon fonctionnement de l’allaitement et la prise de poids de bébé.

Chez Maman & Bébé Nature nous vous conseillons d’utiliser cette technique qui en plus d’améliorer la lactation peut être un moyen d’allaiter discrètement en public, pour celles qui le souhaitent ! 

Vous pourrez retrouver nos écharpes de portage dans la catégorie Maman.

Répondre

*
**(ne sera pas publié)
*URL contenant http://
*
Produit ajouté à la liste d'achat

En poursuivant votre navigation sur ce site,
vous acceptez l'utilisation de Cookies pour
vous proposer des publicités ciblées adaptées
à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques
de visites. En savoir plus