.

Quand le doudou devient fétiche

Quand le doudou devient fétiche

Maman & Bébé Nature janv. 12, 2021 Parentalité 0 Commentaires

Ah le doudou ! Un ourson, un petit lapin tout doux, ou même un lange qui n’a plus vraiment de forme… peu importe, votre tout-petit l’aime de tout son coeur !  Alors, il est vrai que le doudou est très utile à votre enfant. Mais, quand le doudou devient fétiche, son rôle est parfois confondu avec celui des parents… 

Quel est le rôle du doudou ? 

Certains n’en n’ont pas besoin. Mais pour d’autres enfants, le doudou fait entièrement partie de leur vie. Il a même un rôle d’objet transitionnel, qui permet à votre tout-petit de passer certains caps. On pense par exemple à la séparation mère-enfant.  Le doudou est donc là pour rassurer votre bébé, le faire se sentir en sécurité. Ainsi que pour l’aider à faire le pont entre le connu et l’inconnu. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire !  Néanmoins, le doudou peut rapidement devenir un objet fétiche, et prendre alors un rôle qu’il ne devrait pas avoir. 

Quand le doudou devient fétiche… 

Pour certains parents, ce fameux doudou peut rapidement devenir un objet de substitution… à leur propre présence ! Sans exagération ! Bébé pleure ? C’est parce qu’il veut son doudou ! Bébé est grognon ? Donnons-lui son doudou pour qu’il aille mieux. Rapidement, et en toutes circonstances, le doudou permet de faire « taire » l’enfant. Sans même se préoccuper de son réel état ! Avait-il faim ? Peut-être a-t-il seulement besoin d’un câlin et d’attention ?!  Il est important de comprendre que la présence de l’adulte, qui plus est de la mère ou du père, ne peut se remplacer.

Quelles peuvent être les conséquences ? 

En agissant ainsi, on fait taire les émotions de son bébé, sans les prendre en compte. De prime abord, on peut logiquement penser que l’enfant sera rapidement accro à son doudou. Et qu’il aura donc du mal à s’en séparer en grandissant.  Rassurez-vous, si votre enfant a un doudou, ce n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire. Il est simplement important d’être attentif à ses émotions, et d’être présent. 

Répondre

*
**(ne sera pas publié)
*URL contenant http://
*